Foire aux questions

Vous trouverez ici quelques-unes des questions les plus couramment posées à notre service client.

  • Qui peut installer une cheminée ?

    Parce que chaque installation est un cas particulier, il est fortement conseillé de faire installer sa cheminée par un professionnel qui connaît les normes et réglementations en vigueur. En tant que professionnel, ses prestations sont soumises à garantie décennale. Selon le cas, en France, il sera possible de bénéficier d’avantages fiscaux comme la TVA à taux réduit et un crédit d’impôt sur les foyers à haut rendement (plus d’infos sur : www.impot.gouv.fr).

  • Les foyers chauffent-ils ?

    Par définition, une cheminée chauffe. On y entretient du feu et les foyers métalliques comme les nôtres sont conçus pour rayonner et diffuser la chaleur.
    Même si notre démarche première est esthétique, l’acier est un excellent conducteur thermique et selon les modèles ils peuvent chauffer jusqu’à 350 m3 contigus.
    La qualité du bois ainsi que l’implantation du foyer sont primordiaux dans ce domaine.

  • Peut-on se brûler ?

    Un poêle ou un foyer métallique en fonctionnement peut atteindre des températures de contact élevées. Même si les enfants sont captivés par la vue des flammes, lesquelles sont très "signifiantes" pour eux, la forte chaleur dégagée par l’appareil suffit à les repousser. Il est évidemment conseillé de leur apprendre à vivre avec une cheminée dans leur environnement. On ne saurait laisser seul un enfant en bas âge dans une pièce dans laquelle un foyer est en fonctionnement.

    Depuis 1970, date de création de Focus, nous n’avons jamais eu connaissance d’une brûlure corporelle due à l’un de nos foyers (cf. police d’assurance AXA n° 283412004).

  • Les vitres se salissent-elles ?

    Les vitres sont en pyrocéramique pour résister à de très fortes températures.
    Comme toutes les vitres, il faut les entretenir régulièrement.
    La fréquence du nettoyage dépend de plusieurs paramètres :
    La pratique d’utilisation du foyer peut accélérer l’encrassement des vitres selon que vous utilisez la cheminée avec la commande d’air de combustion et/ou la clé de tirage trop fermée.
    Dans ce domaine, tout est histoire de compromis. Selon les conditions atmosphériques et la configuration de votre cheminée, il faut apprendre à apprécier les réglages.
    La qualité du bois et son taux d’humidité sont des facteurs prépondérants. En outre, nous déconseillons très vivement l’utilisation du bois de conifères (pins, sapins, mélèzes…). Les vapeurs et fumées de résine de ces bois s’agglutinent très rapidement sur les vitres et parois des foyers et des conduits, noircissant durablement les premières et réduisant considérablement voire dangereusement les sections des derniers.
    Un bois ayant un taux d’humidité supérieur à 20% dégagera plus de fumées, des fumées plus lourdes et chargées qui se déposeront plus rapidement sur le verre.
    Un conduit non ramoné régulièrement est également un facteur aggravant.

  • Est-ce que les cheminées Focus tirent ?

    Cela dépend toujours de la situation dans laquelle sera installé et raccordé le foyer.
    C’est le conduit de fumée qui, de par sa longueur et sa section, crée une dépression qui va aspirer les fumées.
    Le conduit doit également être conforme à la réglementation, en sortie de toiture.
    Pour chaque foyer, nous préconisons une longueur minimale de conduit (section constante et égale à celle du départ des fumées du foyer), ce qui nous permet de donner une garantie de bon fonctionnement à chacun de nos foyers installés dans des conditions conformes à la réglementation.
    Nous rappelons, par ailleurs, que l'arrivée d’air frais est indispensable pour le fonctionnement d'une cheminée.

  • Quel bois utiliser pour sa cheminée ?

    Les différentes essences de bois ont des pouvoirs calorifiques différents et elles ne brûlent pas toutes de la même façon.

    • A utiliser de préférence : les bois durs comme le chêne, le charme, le hêtre, le frêne. Ils produisent de belles flammes et beaucoup de braises qui restent longtemps incandescentes.

    • A proscrire : afin de limiter les émanations nocives et de ménager votre foyer à bois, ses vitres éventuelles, son conduit, l’environnement et votre santé, ne brûlez pas les matériaux suivants :

    - les résineux (sapin, douglas, épicéa…). Ils dégagent beaucoup de chaleur, mais ils se consument rapidement ; ils projettent des braises et les résines qu’ils contiennent encrassent les foyers.

    - bois de récupération (charpente, poutre, plancher…),

    - bois traités ou peints,

    - chutes de panneaux de bois aggloméré (contre-plaqué, contre-collé…),

    - caisses et palettes d’emballage,

    - livres, journaux (sauf pour l’allumage),

    - cartons plastifiés et tous produits dérivés du plastique,

    - charbon.

    Ne confondez pas votre poubelle et votre foyer. Les déchets et détritus peuvent transformer rapidement ce dernier en usine d’incinération aux odeurs peu fréquentables, sans parler des rejets toxiques dans l’atmosphère…

  • Quel taux d'humidité est préconisé pour le bois de chauffage ?

    Pour optimiser le fonctionnement de votre foyer, il est primordial de brûler du bois sec. Le taux d’humidité maximum pour un bois bûche prêt à brûler est 20%.

    Selon les conditions de stockage, un bois peut être brûlé 18 à 24 mois après sa coupe.

    Les conditions de stockage du bois sont très importantes. Le bois doit être entreposé dans un endroit sec et aéré. L’idéal est de le déposer sous un abri en laissant les côtés ouverts pour une ventilation efficace. Ne pas le poser à même le sol mais sur des palettes ou des tasseaux de bois afin que l’air circule.

    S’il est mal stocké, le bois peut reprendre de l’humidité. Il perd alors de son rendement énergétique et émet des polluants au moment de sa combustion.

  • Peut-on faire des grillades ?

    En effet, le design n’est pas incompatible avec l’utile et l'agréable.
    Beaucoup de nos clients utilisent ainsi leur foyer pour faire la cuisine. Régulièrement, nous recevons de nouvelles recettes élaborées par leurs soins.
    Elles sont compilées dans un "cahier de recettes focus" que nous fournissons sur demande, gracieusement.

  • Qu’en est-il des foyers encastrés (intégrés en maçonnerie) ?

    Tous les foyers encastrés doivent impérativement être installés par des professionnnels.
    Le montage des foyers encastrés impose un bâti incombustible, isolé depuis l’intérieur (laine de roche, de préférence).
    Tous ces bâtis doivent être correctement ventilés. Il y a donc obligatoirement des grilles sur le caisson. Pour des raisons esthétiques évidentes, dans la mesure du possible, ces grilles doivent être positionnées sur la tranche ou au dos du caisson.
    Notre bureau d’études peut vous conseiller en fonction de votre situation.

  • Quand doit-on ramoner une cheminée ?

    Afin d’éviter les dangers d’intoxication, de protéger les personnes et les biens contre l’incendie, de lutter contre la pollution atmosphérique, les foyers et conduits de fumée doivent être entretenus en bon état.
    On entend par ramonage, le nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit et du foyer afin d’en éliminer les suies et d’assurer la vacuité du conduit sur toute sa longueur. Le ramonage mécanique consiste à passer un (ou plusieurs) hérisson(s) métallique(s) ou en nylon, plusieurs fois sur toute la hauteur du conduit puis à enlever les suies et dépôts tombés en pied de conduit.

    La réglementation française exige un ramonage par an. Nous préconisons d’en effectuer deux, dont un au moins pendant la période d’utilisation, pour les conduits de fumée des foyers habituellement en fonctionnement.

    L'emploi du feu ou des explosifs est formellement interdit pour le nettoyage des conduits.
    Les ramonages et vérifications doivent être effectués par des installateurs ou artisans qualifiés, lesquels doivent délivrer un certificat de ramonage.
    Il est à noter que nombreuses sont les compagnies d'assurances qui exigent ce certificat, en cas d'incident.

  • Quelle garantie ?

    Nos foyers sont conçus et fabriqués en France.
    Bien que la norme ne l’impose pas, convaincus de la qualité de nos foyers “ faits main ” et de leur résistance dans le temps, nous faisons bénéficier tous nos modèles d'intérieur, à bois d’une garantie exceptionnelle de 5 ans contre tout vice de conception, de structure ou de fabrication (à l’exclusion du bris de verre et des pièces d'usure telles que joints, plaques de fond, plaques de vermiculite).

    Nos modèles pour l'extérieur, quant à eux, sont garantis 2 ans sous respect de nos préconisations, à savoir :
    installation sous abri, à 10 kms minimum du bord de mer et raccordement obligatoire à une souche avec chapeau.

    Focus garantit également le bon fonctionnement de ses foyers lorsque les préconisations et les règles d’installation des conduits sont respectées.

Posez-nous une question !

Nous nous efforçons, dans cette rubrique, de répondre à toutes vos questions.
Vous disposez également sur notre site :

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question, posez-la en renseignant le formulaire à votre disposition : cliquez ici